Plan pour la chasse en Haute-Savoie

À l’image du plan pêche, le Conseil départemental de la Haute-Savoie a élaboré un plan pour la chasse en Haute-Savoie, en étroite collaboration avec les acteurs de cette filière, avec pour objectif principal la préservation et la protection de l’environnement pour les générations futures.

4 axes pour préserver l'environnement

Ce programme d’actions, qui vise à préserver l’environnement, va s’articuler autour de 4 axes : la gestion des milieux naturels ; la conciliation entre la faune sauvage et les activités humaines ; l’amélioration des connaissances sur la faune sauvage et son comportement ; la sensibilisation à la cohabitation au sein des milieux naturels.

Une action spécifique pour estimer scientifiquement les populations de loups en Haute-Savoie est incluse dans ce dispositif.

Gérer les milieux naturels

La diversité des milieux naturels de la Haute-Savoie est une richesse écologique et paysagère. La conserver durablement passe par des actions fortes de gestion, d’acquisition, de réhabilitation ou de préservation de ces espaces, socle d’une biodiversité riche et enviée.

Gestion durable et réhabilitation d’habitat naturels

  • Soutenir des actions de réhabilitation d’habitats naturels (alpages, forêts, zones humides…)
  • Accompagner la création d’îlots de biodiversité
  • Préservation des corridors biologiques (trames vertes et noires) par des acquisitions foncières
  • Mettre en œuvre une politique volontaire d’acquisitions foncières aux caractéristiques diversifiées (prairies, forêts, haies, etc.) favorables à la préservation de la biodiversité et à la trame verte ou noire

Concilier faune sauvage et activités humaines

Les interactions entre activités humaines et faune sauvage sont nombreuses. Mieux les connaitre, mieux les appréhender et agir sont les gages d’une conciliation durable entre l’Homme et la nature.

Investissement en matériel technique et moderne

  • Participer à l’achat de matériel technique pour le suivi de la faune sauvage : colliers et balises GPS, jumelles et longues-vues de comptage, véhicules adaptés, drones, caméras thermiques
  • Soutenir la modernisation des bâtiments de la Fédération des chasseurs de Haute-Savoie pour améliorer la qualité d’accueil et la formation du public et des chasseurs

Système « anticollision »

  • Soutenir la pose de balises chargées d’avertir les conducteurs d’un danger lié à la présence d’animaux (signalement lumineux et sonore)
  • Accompagner la pose de piquets réflecteurs sur les portions de routes connues pour leur caractère accidentogène (collisions avec la faune sauvage)

Suivi des ongulés de montagne

  • S’engager dans une politique de suivi sanitaire et des effectifs d’ongulés, dans l’ensemble des massifs de la Haute-Savoie
  • Aider à la cartographie des zones de présence des ongulés, mais aussi des espaces touchés par les activités humaines

Connaître la faune sauvage et son comportement

En Haute-Savoie, la faune sauvage est particulièrement abondante et diversifiée. Dans les espaces d’altitude, l’amélioration des connaissances et du fonctionnement des populations animales permettra de mieux adapter les pratiques humaines et d’assurer un avenir durable à la biodiversité et à la faune sauvage.

Suivi de la faune sauvage

  • Accompagner le suivi des espèces communes (cerf, tétras-lyre, lièvre…)
  • Améliorer la connaissance d’espèces peu répertoriées (lièvre variable, marmotte, gélinotte, perdrix bartavelle, lagopède alpin…) : répartition, présence, absence, évaluation de leur densité
  • Aider à la collecte du matériel génétique de la faune sauvage
  • Favoriser les études génétiques pour mieux connaître les effectifs et les déplacements de la faune sauvage

Protection des zones d’hivernage des galliformes de montagne

  • Soutenir la réalisation de diagnostics d’habitats d’hivernage pour déterminer les zones sensibles
  • Accompagner la mise en défens de zones d’hivernage de la faune sauvage en évitant l’accès aux skieurs et randonneurs en raquette

Protection des zones de reproduction des galliformes de montagne

  • Soutenir la réalisation de diagnostics d’habitats de reproduction du tétras-lyre (zone de nichées)
  • Soutenir des propositions d’actions de réhabilitation d’habitats favorables à la reproduction

Connaissance des corridors biologiques

  • Étudier le fonctionnement des corridors biologiques pour apporter une aide aux décisions (communes, communautés de communes) d’aménagement du territoire
  • Participer à l’acquisition de matériel spécifique et adapté au suivi (pièges photos, détecteurs caméras mobiles)
  • Intégrer cette connaissance dans la réalisation de passages à faune et soutenir le suivi de leur efficacité

La faune en ville

  • Contribuer à la connaissance et à la gestion des concentrations de faune sauvage dans les espaces urbains et péri-urbains (sangliers, corneilles, pigeons et autres espèces)
  • Soutenir des propositions d’actions en lien avec les collectivités (captures, effarouchement)

 

Sensibiliser à la cohabitation au sein des milieux naturels

La multi-fréquentation de la nature est une réalité prégnante en Haute-Savoie. Faire connaitre les acteurs et communiquer sur les pratiques des territoires sont des atouts pour le bien-vivre ensemble.

Sensibilisation du grand public

  • Soutenir des actions de sensibilisation directe (« maraudage ») en lien avec les collectivités locales : postes d’écogardes, surveillance des territoires, etc.
  • Mettre en place des actions de communication sur les modes de chasse, les activités rurales, etc.

Animations scolaires

  • Soutenir la création d’outils pédagogiques
  • Soutenir l’acquisition de véhicules électriques pour les animations dans les collèges et les écoles
  • Accompagner la Fédération des chasseurs de Haute-Savoie dans sa mission de sensibilisation des nouvelles générations à la préservation de l’environnement

 

Estimation des populations de loups en Haute-Savoie : une meilleure connaissance pour une meilleure préservation des alpages

Le Conseil départemental engage une évaluation scientifique et multi-partenariale de la population de loups sur une année, sur l’ensemble du département de la Haute-Savoie, après concertation avec l’État, des acteurs de la chasse, du monde agricole et des associations environnementales. Le Conseil départemental se met à disposition des différents acteurs pour la réalisation de cette évaluation scientifique.

Aussi, en lien avec le monde agricole, le Conseil départemental soutiendra :

  • L’achat de longues-vues, caméras thermiques, enregistreurs sonores, pièges photo et phares de comptage permettant le suivi des loups sur les 19 massifs du département ;
  • L’achat d’un véhicule permettant la mise en place des systèmes d’évaluations ;
  • La mise en œuvre et l’animation du dispositif : pose de matériels, comptage nocturne, suivi par alpage ;
  • La réalisation d’un bilan proposé au groupe de travail départemental ;
  • Le comptage précis des loups en Haute-Savoie.

La pratique de la chasse en Haute-Savoie

  • 8 000 chasseurs adhérents à la fédération des chasseurs de Haute-Savoie 74
  • 280 réserves sur une superficie d’environ 75 000 ha.
  • 3 M€ d’investissement pour l’année 2021
  • 10 corridors biologiques préservés
  • 14 000 piquets réflecteurs sur 200 kilomètres pour la sécurité routière
  • 18 zones hivernales mises en défens
DANS LA MÊME SECTION