Avec 125 000 hectares entretenus par 2 315 exploitants, la Haute-Savoie est forte d’une agriculture de montagne de très grande qualité reconnue pour la diversité de ses productions laitières, fromagères, viticoles fruitières et maraichères (pommes, poires, miel), la plupart étant labellisées AOC, AOP ou IGP.

Agir pour une agriculture moderne et responsable

L’agriculture est un secteur-clé de notre territoire. C’est pourquoi, le Conseil départemental de la Haute-Savoie a, dès 2022, doublé l’enveloppe dédiée à l’agriculture, la passant ainsi à 10 millions d’euros, cela pour aider nos agriculteurs à faire face aux enjeux actuels et préserver la richesse du monde agricole.

A travers le Plan Caprin départemental, travaillé en étroite collaboration avec les trois acteurs majeurs de la filière, c’est un accompagnement supplémentaire que le Conseil départemental souhaite apporter à la spécificité de notre agriculture.

Articulé autour de trois axes, il s’inscrit en complémentarité du Plan Stratégique Régional et des plans régionaux de filières « caprin lait » et « chevreaux » 2023-2027.

Pour répondre aux enjeux de la filière et aux besoins des éleveurs, le Plan soutient, à hauteur de 40% avec une bonification pour les nouveaux installés mais aussi pour les exploitations situées en zone de montagne, les acquisitions de matériels et d’équipements destinés à préserver l’état sanitaire des troupeaux et à améliorer le bien-être animal, protéger l’environnement et améliorer les conditions de travail en transformation et en commercialisation des produits. Autant de mesures destinées à soutenir la race Chèvres des Savoie et notre terroir.

Plan caprin départemental

La filière caprine haut-savoyarde est considérée comme dynamique et attractive. Adaptée au territoire de montagne, elle participe à l’entretien des paysages. Outre la filière lait qui se porte bien, avec des fromages caractéristiques et une AOP, le Chevrotin, la filière viande de cabris est en plein développement.

Le Conseil départemental soutient et encourage le développement de la filière caprine par la mise en place de subventions visant des modes de production de qualité, modernes, responsables et veillant au bien-être animal et des éleveurs.

Pour répondre aux enjeux de la filière et aux besoins des éleveurs, le plan caprin départemental s’articule autour de 3 axes qui visent à subventionner l’acquisition de petits matériels et équipements.

Les aides à la filière caprine

Modalités d’intervention

Subvention à hauteur 40% pour tous les investissements liés à une activité d’élevage, de transformation, conditionnement, stockage et commercialisation
+ 10 % pour les nouveaux installés (jeunes agriculteurs ou agriculteurs qui se sont installés au cours des cinq années précédant la date de la demande d’aide)
+ 10 % pour les sièges d’exploitation situés en zone montagne.

  • Le taux d’aide pourra être abaissé en fonction de la mobilisation d’autres financements publics afin de respecter les plafonds de financement public.
    Le montant minimal de la subvention est fixé à 500 €.

Bénéficiaires

Exploitations caprines dont le siège social est situé en Haute-Savoie et affiliées à la Mutuelle Sociale Agricole (MSA) à titre principal ou secondaire à jour de leurs cotisations sociales et fiscales.

La filière caprine en Haute-Savoie

  • 7 700 chèvres dont 1 000 de la race chèvre des Savoie
  • 100 % de production fermières et principalement vendues en local
  • 80 % des éleveurs montent à l’alpage
  • 100 exploitations caprines dont 45 % sont gérées par des femmes

1 AOP, le Chevretin, reconnue depuis 2002 (85 tonnes produites par an)

+ de 50 % des éleveurs professionnels fédérés autour des 3 acteurs majeurs de la filière : le Syndicat caprin des Savoie (SCS), l’association de sauvegarde de la chèvre des Savoie (ASCS), l’association des producteurs fermiers de chevrotins (SIC).

Plan caprin en 3 axes Consulter le plan

 

DANS LA MÊME SECTION